La révolution de la mode !

Revolution de la mode

Qu’est-ce que ce mouvement ?”

La “Révolution de la mode” collectif né en Angleterre à l’initiative de Carry Somers… “, créatrice de la marque Pachacuti et pionnière de la mode éthique et équitable, en réponse à la catastrophe tristement célèbre du Rana Plaza.

VOUS AVEZ LE POUVOIR DE CHANGER LA MODE !

Comme les années passées, FASHION REVOLUTION FRANCE propose aux consommateurs/trices d’interroger leurs marques sur l’histoire des vêtements qu’ils portent. L’objectif de cette campagne mondiale de communication est d’exiger la transparence.

FASHION REVOLUTION incite ceux/celles qui aiment et consomment la mode à se demander qui a fait leurs vêtements, à imaginer le chemin qu’ils ont suivi depuis le cultivateur de la matière première, jusqu’au confectionneur et au distributeur en passant par le filateur, le tisseur et l’ennoblisseur. Et à poser la question à leurs marques préférées via les réseaux sociaux.

Chaque jour de la semaine, chacun/ne est invité/e à choisir une pièce dans son dressing, à se prendre en photo avec l’étiquette apparente et à interpeller la marque en postant la photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag : #WhoMadeMyClothes

L’adhésion et la curiosité des consommateurs/trices prouveront aux marques qu’elles ne peuvent plus être indifférentes aux coulisses de la mode.
Pour ancrer cette démarche dans leur quotidien, les consommateurs/trices trouveront de nombreuses idées d’actions dans ce guide disponible (en anglais). www.fashionrevolution.org

LE RANA PLAZA !

Un an plus tôt, le 24 avril 2013, à Dhaka au Bangladesh, le Rana Plaza, un immeuble de plusieurs étages abritant de nombreux ateliers de confection s’était en effet effondré, ensevelissant plusieurs milliers de personnes (2500 rescapés), faisant plus de 1138 morts et en en blessant 2000 (chiffres Ethique-sur-etiquette).

La catastrophe avait mis en lumière les conditions de travail déplorables des ouvriers des ateliers textiles travaillant pour des marques mondialement connues. La veille de la catastrophe, des inspecteurs avaient découvert des fissures dans l’immeuble et avaient requis son évacuation et sa fermeture. Les commerces et la banque qui occupaient les niveaux inférieurs avaient fermé immédiatement, mais les salariés des ateliers de confection avaient été forcés à reprendre le travail, sous peine d’être mis à la porte sans percevoir leurs salaires.

Carrie Somers a décidé que cette tragédie marquerait un tournant pour l’industrie de la mode en créant le collectif Fashion Revolution : « Nous voulons donner la parole à ces ouvriers, pour mettre le doigt sur les changements indispensables, et montrer comment nous, les consommateurs, pouvons faire la différence. La demande peut révolutionner la façon dont la mode travaille en tant qu’industrie. Si chacun remet en question sa façon de consommer, le modèle tout entier va changer radicalement. »

Depuis avril 2014, date anniversaire de la tragédie, le Fashion Revolution Day prend de nouvelles dimensions pour alerter consommateurs et fabricants.
www.sloweare.com


TEMOIGNAGE DE LA CREATRICE MARISA B. :

Marisa B. rejoint cette révolution par conviction : “Vous êtes cette révolution !” Acheter moins et mieux, vous avez le choix ! « Tout commerce n’est pas raisonnable ! Trop souvent les travailleurs situés en amont de la chaîne n’ont pas toujours le respect et les conditions de travail idéales. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de créer ma marque “Mari’s.A” pour permettre aux consommateurs de rectifier cela. » “Mari’s.A” vous garantie une traçabilité grâce aux choix d’éco labels textile.

Share this post

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *