Traçabilité

« Tout commerce n’est pas raisonnable ! Les agriculteurs et les travailleurs situés en amont de la chaîne n’ont pas toujours le respect et les conditions de travail idéales. Mari’s.A permet aux consommateurs de rectifier cela. »

GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD (GOTS)

GOTS est reconnu comme le leader mondial des standards pour les textiles fabriqués à partir de fibres organiques et biologiques. Il définit un haut niveau de critères environnementaux tout au long de la chaîne d’approvisionnement et de production de textiles organiques. Il inclue la restriction de l’usage des substances chimiques et exige une conformité avec des critères sociaux éthiques.

Le label GOTS est issu de l’harmonisation du cahier des charges de sept acteurs internationaux historiques reconnus dans leur pays.

C’est un label fiable qui prend en compte des critères environnementaux, sociaux et sanitaires. Le label garantit l’origine biologique des fibres utilisées. Il assure également qu’aucun produit toxique (métal lourd, solvant halogéné ou aromatique, formaldéhyde, enzyme OGM, etc.) n’a été utilisé au cours des étapes de production et de transformation du textile. Le chlore est interdit pour blanchir, les colorants sont très réglementés. Le référentiel retient également des critères sociaux basés sur les conventions fondamentales de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

En résumé, ce label garantit que le cycle de fabrication n’est pas à l’origine de rejets toxiques, que les vêtements ne contiennent pas de substances toxiques et que les travailleurs sont respectés, c’est donc le plus complet !
(source www.ecocert.comwww.eco-sapiens.com)

FAIRTRADE INTERNATIONAL

Fairtrade offre une approche alternative au commerce traditionnel et repose sur un partenariat entre les producteurs et les consommateurs. Fairtrade offre aux producteurs une meilleure affaire ainsi que des conditions commerciales améliorées. Cela leur donne l’opportunité d’améliorer leur qualité de vie et de faire des projets pour l’avenir. Fairtrade offre aux consommateurs une manière efficace de réduire la pauvreté par le biais de leurs achats quotidiens.

Un produit porteur de la Marque FAIRTRADE signifie que les producteurs et les marchands répondent aux standards Fairtrade. Les Standards sont mis au point pour faire face au déséquilibre des pouvoirs au sein des relations commerciales, des marchés instables et des injustices propres au commerce traditionnel.

La Charte des principes du Commerce Équitable

En 2009 FLO, de pair avec l’Organisation mondiale du Commerce Équitable a adopté la Charte des Principes du Commerce Équitable qui donne au Commerce Équitable un point de référence unique à l’échelle internationale. La charte comprend notre vision commune, la définition du Commerce Équitable, les principes de base et les approches distinctes du Commerce Équitable. FLO donne son aval à la définition du Commerce Équitable et adhère à ces principes.

Vous pouvez télécharger les principes dans de multiples langues ci-dessous et lire la lettre d’introduction de Ian Bretman, vice-président du Conseil d’Administration des Directeurs des Organisations de Labellisation de Fairtrade.

CREATION FRANCAISE

« Mari’s.A » représente l’essence de la vie. Une créatrice 100% engagée, des créations 100% uniques, une confection 100% avec amour. Vous pouvez être ce que vous voulez être, alors portez qui vous êtes, « Mari’s.A ».

Perfectionniste, la créatrice Marisa Bischoff, supervise seule toute la phase de production et de développement. De la création des modèles qu’elle dessine à la gestion de la chaîne logistique dans les moindres détails, elle surveille la confection qu’elle soustraite à une entreprise locale Française spécialisée dans le BIO et se charge de la commercialisation. Marisa a créé sa première collection Été 2017 en édition limitée qui témoigne de sa passion pour la coupe et les finitions. Elle dit : « Mes préoccupations vont bien au delà d’une simple collection de « fringues », elles sont environnementales et sociétales. L’absence de produits toxiques et l’utilisation d’encres végétales offrent, en outre, la garantie d’un vêtement sain, idéal pour de tout jeunes consommateurs. « Mari’s.A » est la concrétisation d’un engagement pour éveiller et contribuer à faire changer les habitudes de consommation vestimentaire. » Il ne s’agit plus d’acheter en ignorant l’impact négatif du processus de fabrication, mais au contraire il est temps de se responsabiliser.

Le but ultime de la collection est d’en faire un outil de progression. Acheter des vêtements « Mari’s.A » c‘est contribuer à sauver des vies, à éduquer, à protéger et à inspirer. La forme et la fonction sont liées, « je suis responsable de mes créations. »

FWF (Fair Wear Fondation)

La Fair Wear Foundation est une association non commerciale à laquelle peuvent adhérer des marques, distributeurs et producteurs de vêtements pour s’engager dans un processus vérifié et transparent d’amélioration des conditions de travail dans les unités de confection de leurs filières d’approvisionnements. 

Le secteur de l’industrie textile fait partie des domaines où l’absence de  respect de la réglementation nationale ou internationale du travail, notamment en ce qui concerne les droits fondamentaux des travailleurs (par exemple l’interdiction du travail des enfants, la liberté syndicale ou le droit à un salaire vital) est monnaie courante. Une situation qui s’explique partiellement parce que nombre de marques ne possèdent plus leurs propres usines de confection et préfèrent faire appel à une chaine de fournisseurs multiple et complexe.

La Fair Wear Foundation – organisation multipartite gérée à parts égales par des fédérations d’entreprises du secteur et des représentants du monde syndical et associatif –  privilégie une approche pragmatique pour lutter contre ce fléau.

En effet, la Fair Wear Foundation ne garantit pas au sens strict l’application des normes sociales prescrites par l’Organisation internationale du Travail (OIT), mais elle développe une démarche de mise en conformité progressive, basée sur un code de conduite complet. Ce  Code of Labour Practices, élaboré de manière négociée entre les différentes parties prenantes de  l’organisation (sur base des normes de l’OIT et de la Déclaration des Droits de l’Homme), peut se résumer en huit points : pas de travail forcé ni de  travail des enfants, pas de discrimination (à l‘embauche, dans les salaires ou l’accès à la formation), droit de grève, de négociation collective et d’appartenance à un syndicat, salaires vitaux, temps de travail limité à 48h/semaine avec une journée de repos, droit à des conditions sanitaires et de sécurité minimum, et respect des standards légaux contractuels.

En signant ce code, l’entreprise qui adhère à la FWF reconnaît sa responsabilité vis-à-vis de tous les travailleurs impliqués dans ses filières de confection, y compris les travailleurs des sous-traitants de ses fournisseurs.

(source www.befair.be )